Certificat TUV

 

Le TÜV est un certificat obligatoire dans plusieurs pays comme par exemple l’Allemagne, la Suisse ou la Belgique, pour toute modification ou ajout d’une pièce sur un véhicule. Le propriétaire du véhicule doit après modification se diriger dans un des centres de certification TÜV qui homologuera les modifications apportées sur la voiture.

 

Un gage de qualité

 

Le certificat TÜV, c’est le sérieux et la sécurité à l’Allemande. Le Technischer Überwachungs Verein (ou TÜV, association pour le contrôle technique) est l’un des premières organisations indépendante de contrôle technique du pays. C’est le premier des concurrents de la Société générale de surveillance (SGS), de Bureau Veritas ou d’Intertek.

L’abréviation « TÜV » est si populaire en Allemagne qu’elle est utilisée dans le langage courant est rapporte un gage de sécurité important. Le « TÜV » désigne toujours le contrôle technique automobile en général, même si ce dernier n’est plus seul sur son marché.

L’étiquette à commencer à prendre de la valeur en 1866.

Le marché de la certification rapporte énormément d’argent et se retrouve maintenant ultra-concurrentiel en Allemagne, les compétences du secteur ne s’applique plus uniquement au domaine automobile et à l’industrie. Lle savoir-faire de la certification est présent sur les produits et services de tous les jours.

 

Le TÜV rapporte gros !

 

Le marché de la certification rapporte des milliards d’euros, l’organisme TÜV Rheinland (Rhénanie) à réalisé à lui seul 1,3 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2010. Son homologue TÜV Süd (Bavière, Bade-Wurtemberg, Hesse et Saxe) fait mieux avec 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires sur la même année.